Préparer matériellement l’arrivée d’un animal

Ca y est : après maintes recherches et réflexions, vous savez quel animal vous pouvez accueillir dans de bonnes conditions pour lui comme pour vous. Voyons maintenant ce à quoi il faut penser.

 

Tête de chaton

 

La maintenance

Il vaut mieux avoir prévu le matériel dont on aura besoin avant l’arrivée de l’animal. Lorsqu’on s’est renseigné sur son espèce, on a pu se rendre compte des objets nécessaires à sa maintenance. Ces derniers doivent être en place avant que la bestiole ne soit dans la place, au cas où… La litière du chat est déjà installée ainsi que ses gamelles pour la nourriture et pour l’eau. Il est bon qu’elles soient pleines s’il lui prend l’envie de grignoter ou de boire.

Ce n’est pas lorsque le cheval arrive qu’on en est encore à clôturer le pré. Tout cela est terminé et vérifié bien avant, la pierre de sel déjà posée, l’abreuvoir rempli, un peu de fourrage si l’herbe du pré est sèche en été…Le box est paillé de frais.

De la même manière, lorsque la tortue est là, tout a été prévu pour qu’elle ne s’échappe pas de son enclos, l’herbe a été semée et pousse déjà (si vous n’avez pas la chance d’avoir des mauvaises herbes qui poussent naturellement!) Des arbustes ont été plantés. Des cachettes ont été aménagées pour qu’elle choisisse l’endroit où elle sera le mieux.

Le poulailler est déjà installé lorsqu’ arrivent les poules. Elles doivent y rester enfermées quelques temps pour qu’elles comprennent que c’est là qu’elles devront revenir pour la sécurité, la ponte et le coucher. Pas question de les lâcher au milieu du terrain, même avec visite guidée. C’est le plus sûr moyen pour les retrouver tout en haut des arbres. Et une fois que l’habitude est prise…

Et ainsi pour chaque animal.

 

Poule devant un poulailler

 Préparez l’espace que vous allez partager avec l’animal

Vous ne vous en rendez pas forcément compte mais votre lieu de vie est plein de sources de danger pour l’animal qui va arriver. Il faut essayer de vous mettre dans sa tête. À partir de ce que vous avez lu sur son espèce, demandez-vous où sont les dangers pour lui comme pour votre satisfaction de décorateur ou décoratrice.

Des rideaux, des pompons de rideau, la bachette du canapé, les franges du fauteuil… tout est source de joie dans ce décor quand on est un chat. Comme on va bien s’amuser ! Comme on va pouvoir utiliser ses griffes de grand fauve ! Malheureusement, il est d’autres jeux plus dangereux. Les câbles électriques sont bien tentants également mais peuvent mener à la mort. J’ai eu beaucoup de mal à dissuader Ficelle la chatte de jouer avec le fil du fer à repasser. Tellement attirant, c’est souple, ça se tortille et ça frétille quand je repasse. Je ne suis pas sûre qu’elle ne soit pas encore tentée, parfois.

Tous les petits rongeurs comme les rats, hamsters, cochons d’Inde, lapins… sont en danger de par les fils électriques. Et cela arrive trop fréquemment. L’utilisation du citron, l’emploi de gaines permettent de sécuriser la maison. Laisser beaucoup d’objets sur le sol pour jouer ou pour ronger peut également détourner l’animal de s’attaquer aux fils.

Vous avez acquis des poussins d’un jour, préparé le panneau chauffant, la soucoupe en terre cuite pour mettre la nourriture et le petit bol pour l’eau… STOP ! Les poussins vont se noyer s’il y a trop de profondeur d’eau. Et s’ils ne se noient pas, ils peuvent sérieusement prendre froid, une fois mouillés. C’est si fragile, un poussin.

Vous avez parcouru en long,en large et en travers le pré du cheval que vous attendez et vous en avez ôté tous les bouts de fil de fer, notamment barbelés qui s’y trouvent.

 

Chevaux à la barrière

 

Prévoir son espace propre

 

Quelle que soit son espèce, un animal a besoin de se sentir en sécurité. Il a besoin d’un endroit à lui où personne, ni humain ni animal, ne viendra le déranger. Si vous avez pensé à placer depuis quelques jours une pièce de tissu au milieu de la portée, mettez-le là où vous désirez qu’il s’installe. Ce sera rassurant pour lui de pouvoir retrouver l’odeur de sa mère et de ses frères et sœurs. Cet objet qui permet la transition peut être utile pour des animaux adultes également. En fait pour tous les animaux pour lesquels l’odorat est un sens important, ce qui en fait beaucoup.Vous avez envie qu’il se sente le mieux possible dans son nouvel environnement.Réfléchissez aux endroits où il pourra déterminer son coin à lui. Il devra toujours y avoir accès. Profitez-en pour réfléchir aux parties de l’habitation qui lui seront interdites.

 

Furet baillant

 

Voilà, vous avez pensé à tout. Tout est prêt pour l’arrivée de la merveille…

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.