Dix chiens vedettes du petit et du grand écran

C’est étonnant, le nombre d’animaux qui ont le premier rôle dans des œuvres de fiction : romans, bandes dessinées, films ou dessins animés. Comme si les héros humains ne nous suffisaient pas ! Nous avons besoin d’être émerveillés et émus par le monde animal. Et le chien tient bien sa place dans le palmarès.

Les chiens acteurs sont toujours dans des rôles de composition ! Que ce soit Lassie ou Belle, le rôle de ces chiennes était joué par des mâles et il n’est pas rare que deux ou trois chiens différents assument le personnage du héros ou de l’héroïne.

Voici mon palmarès personnel où je vous présente les chiens qui m’ont émue, fait rire ou épatée à tous les âges de ma vie. Et nul doute que certains de mes choix sont de sacrés marqueurs générationnels !!!

 

 

1 – Zonchor

du film Le Chien jaune de Mongolie de Byambasuren Davaa (2005)

 

Ce film pourrait être le énième film ethno-documentaire nous présentant comment on ramasse du combustible, comment on trait, comment on fait la cuisine en Mongolie. Mais c’est bien plus que cela. C’est une belle histoire avec de beaux personnages et leurs forces, leurs refus, leurs tendresses… Les acteurs, non professionnels, jouent leur propre rôle  avec naturel. Les paysages sont magnifiques, la sérénité qui parcourt le film donne envie de s’arrêter, là.

Le film se construit autour d’un conte, raconté à la petite Nansa par sa grand-mère. il narre l’histoire du chien jaune . Et Nansa trouve dans une grotte un petit chien, Zonchor, qu’elle ramène au campement. Son père ne veut pas qu’elle le garde car il craint qu’il ne soit lié aux loups qui attaquent les troupeaux.

Jamais le film n’oppose la ville à la nature, le passé à un présent qui serait menaçant, un mode de vie nomade à un autre plus sédentaire. Il présente simplement un moment dans la vie d’une famille… Bon ! Il faut dire que cette famille vit tout de même dans un cadre époustouflant de beauté…

Le rôle de Zonchor est tenu par Bruno, un Parson Russell Terrier.

Le Chien jaune de Mongolie

le-chien-jaune-de-mongolie

 

2 – Hagen

du film White God de Kornél Mundruczó (2014)

 

Hongrie, époque contemporaine. Un gouvernement d’extrême-droite décrète que seuls les chiens de race sont autorisés et que tous les bâtards seront soumis à une lourde taxe. Pour ne pas avoir à la payer, nombreux sont ceux qui se débarrassent de leur chien. Lili, âgée de 13 ans, adore son chien, Hagen, mais son père l’abandonne dans la rue. Le film raconte la trajectoire de Hagen. D’abord la solitude de l’abandon, puis la faim, les rafles et le sursaut d’énergie qui mène à la révolte.

Ce film tient à la fois de Spartacus, la révolte des esclaves et de Matin brun de Frank Pavloff dont l’argument est très proche. C’est une métaphore de la façon dont certains gouvernements voudraient traiter les minorités, en les rejetant aux marges de la société. Mais les marginalisés se rebellent et montrent à la société qu’ils existent et qu’il faudra compter avec eux.

La mise en scène emprunte à Hitchcock ou aux films d’horreur plus contemporains dans ses scènes les plus saisissantes. Bien sûr il se place sous l’égide du film de Samuel Fuller, White dog, qui présentait un chien qu’un dressage pervers amenait à agresser les Noirs.

Un film fort et souvent bouleversant.

White God

White God

 

3 – Pongo et Perdita

du dessin animé Les 101 dalmatiens des studios Walt Disney (1961)

Ce dessin animé est un délice de comédie légère et rythmée, avec une vraie méchante très réussie, l’horrible Cruella. De nombreux personnages drôles et charmants font de ce film un petit bijou.

Les 101 dalmatiens

Les 101 dalmatiens

4 – Porthos

de la série de Star Trek, Enterprise

Une mention spéciale pour Porthos, le joli beagle du commandant Jonathan Archer, premier capitaine du vaisseau spatial , l’Enterprise. Ce chien affronte sans frémir les dangers qui guettent le voyageur intersidéral, et Dieu sait s’ils sont nombreux.

Porthos

5 – Belle

de la série Belle et Sébastien de Cécile Aubry (1965)

Qui ne connaît pas Belle, la chienne patou, amie de Sébastien, dans les montagnes alpines ? Récemment, un remake a fait connaître aux plus jeunes ce personnage qui avait eu tant de succès dans les années 60. Les aventures de Sébastien, le petit garçon, et de Belle, la chienne, tous deux nés le même jour, ont traversé les époques et su charmer les spectateurs des deux périodes.

Belle et Sébastien

belle-et-sebastien

6 – Lady et Clochard

du dessin animé La Belle et le Clochard des studios Walt Disney (1955)

Cet adorable dessin animé des années 50 a tout de la comédie romantique américaine. Lady, une jolie cocker spaniel des beaux quartiers rencontre Clochard, un bâtard errant gouailleur au grand cœur. Des sentiments, des complications, des personnages secondaires drôles et une scène culte où tous les jeunes amoureux ont appris à se comporter lors d’un premier repas au restaurant (italien, bien sûr ! ).

La Belle et le Clochard

 

La-Belle-et-la-Belle-Clochard

7 – Lassie

du film Fidèle Lassie de Fred M. Wilcox (1943)

Ce film a mis les colleys tellement en vogue qu’on en a vu partout pendant des décennies. La mode en est passée. Pourtant, ces chiens de berger sont magnifiques.

Fidèle Lassie

Fidèle Lassie

 

 

8 – Rintintin

de la série du même nom de Lee Duncan (années 50)

Je ne me souviens d’aucun des épisodes de cette série que j’ai pourtant regardée avidement dans les années 60. Je ne suis pas sûre qu’intrigues et mises en scène valent vraiment la peine de se rappeler. Mais je garde en mémoire le générique et les aboiements de Rintintin.

Rintintin est un berger allemand né en Lorraine en 1918. Il part aux Etats-Unis avec celui qui l’a recueilli et tourne son premier film en 1923. Son maître fera rapatrier son corps en France et il est enterré à Asnières. Bien entendu, de nombreux chiens ont repris son rôle par la suite.

Dans la série des années 50, Rintintin et son ami Rusty se retrouvent, par les hasards de la vie et les attaques d’Indiens, dans l’armée américaine et il sauve la mise à tout le monde dans chaque épisode.

Rintintin

Rintintin

 

Et vous, quel est votre chien star des écrans préféré ?

 

Spread the love

2 thoughts on “Dix chiens vedettes du petit et du grand écran

  1. Hello!

    Une super idée de référencer les chiens les plus fidèles du petit (et du grand) écran. J’ajouterai Milou (mon papa est un grand fan de Tintin, donc on a lu toutes les BD et vue quasi tous les films). Après, je sais que c’est d’abord un héro de livre avant d’avoir été transféré sur le petit écran!

    P.S. L’image de Lassie ne s’affiche pas!!!!

    1. C’est vrai que j’avais pensé à Milou. À Idéfix, également. Mais le jeu était d’en prendre 10. N’oublions pas ces petits chiens blancs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.